Jeudi19 Juillet

Petit dej à l’hôtel, toujours en compagnie des animaux improbables comme les 2 perroquets, le paon et la tortue !

19072012-DSC_7879

19072012-DSC_7881

Nous décidons d’aller visiter le quartier moderne de Lima : Miraflores. Nous devons nous y rendre en taxi car il est à 10km du centre ancien de Lima. Nous allons d’abord au musée Larco, portant de nom de son créateur, un grand archéologue et collectionneur Péruvien. La visite commence par une vidéo, présentant l’histoire du Pérou à travers ses céramiques présentes dans le musée. Il explique les croyances des civilisations Incas et pré-Incas, comme les 3 mondes :

•          celui d’en haut, où vivent les divinités, symbolisé par un oiseau généralement le condor ou le hibou

•          le monde où nous vivons, symbolisé par un félin généralement le puma

•          et le monde d’en bas où vivent les morts, symbolisé par le serpent.

19072012-DSC_7890Une représentation des 3 mondes : une tête d'oiseau, les pattes du Puma et le serpent est caché quelque part..

19072012-DSC_7891

19072012-DSC_7894

19072012-DSC_7897Tous les stocks de poterie non exposé été accessible

 

Est expliqué également le principe de dualité, important pour ces civilisations : la lune et le soleil, l’homme et la femme, la saison sèche et la saison des pluies… Choses qui s’opposent mais qui sont indissociables l’une de l’autre. L’histoire péruvienne est divisée en différentes périodes, qui sont comparées à celles que nous avons eues en Europe. L’apogée des Incas eut lieu au 16ème siècle, au moment de la Renaissance chez nous. Nous visitons la superbe collection de poteries, les bijoux… Le musée se fini dans une petite salle réservé aux poteries érotiques, les Incas apportait une grande importance à la sexualité des hommes mais aussi des animaux et même des morts car il fallait continuer de s’amuser dans l’autre monde ! La sexualité ne servait pas seulement à se reproduire mais aussi pour le plaisirs…

19072012-DSC_7903

19072012-DSC_7908

19072012-DSC_7909

Le musée nous a ouvert l’appétit, et nous nous rendons donc dans un restaurant conseillé par un couple madrilène qui nous avions rencontré dans le bus Puno-Cusco, couple qui était  venu au Pérou pour sa gastronomie ! Le restaurant est une cevicheria, c'est-à-dire un restaurant où l’on mange du ceviche ! L’endroit est tout mignon, très coloré (il correspond bien à son nom: el punto azul, le point bleu) mais bondé (signe de sa popularité nous supposons)! Nous attendons 20 minutes pour avoir une table, mais qu’importe, on nous sert un pisco sour et une chicha pour patienter. Nous commandons un ceviche (bien sûr !) et du risotto au parmesan, un régal ! Très bonne recommandation !

Nous marchons ensuite vers la cote pour voir la mer. Le soleil a réussi à percer un peu les nuages, et finalement notre matinée et notre déjeuner redorent l’image que nous avions de Lima. Les maisons résidentielles sont colorées, et elles donnent envie d’habiter le quartier. Nous arrivons à la mer, mais nous ne pouvons pas l’atteindre, car de hautes falaises nous en séparent. Un centre commercial a été construit ici, et les boutiques et restaurants ont vue sur la mer. Basile achète son livre de cuisine péruvienne, tradition de chaque voyage. (Pour nous refaire des ceviche aussi bon qu’ici j’espère !) Nous longeons la cote jusqu’à un jardin qui fait penser au parc Guel de Barcelone.

19072012-DSC_7915

19072012-DSC_7917

19072012-DSC_7918

19072012-DSC_7921

19072012-DSC_7922

19072012-DSC_7925

19072012-DSC_7927

19072012-DSC_7928

Nous achetons quelques cartes et rentrons à l’hôtel pour préparer nos affaires : nous quittons le Pérou le lendemain pour rentrer à la maison… Snif !

En résumé, super voyage. Le Pérou nous a régalé les yeux, le cœur et les papilles !