Recit de nos voyages à travers le monde

22 juillet 2012

Pérou – Premier Jour – Arrivée à Lima

Mardi 03 Juillet 2012

Nous y voilà ! Nous voilà enfin arrivés à Lima, la capitale du Pérou pour un voyage de 3 semaines… Après plus de 24 heures de voyage depuis notre départ du Mans dont 12h entre Madrid et Lima. Il sera finalement passé assez vite car la plus grosse partie s’est faite de nuit. Arrivés à l’aéroport (6h00 heure locale), un taxi nous attendait pour nous emmener à notre hôtel. S’en suit 30min de pilotage de bolide et de zigzags entre les voitures et minibus bondés à grand coup de klaxon Et oui, dès que le feu passe au vert il faut klaxonner, et pareil dès qu’il y a le moindre ralentissement. Il faudra également veiller à ne jamais laisser passer une autre voiture ou un piéton au risque de perdre 5s ! Le chauffeur s’est également improvisé guide pour nous présenter les principaux monuments de la ville.

Lima fut fondé en 1535 par Fransisco Pizarro, c’est le poumon du pays avec 1/3 de la population du pays soit 10 million de personnes. Nous traversons des quartiers très populaires avec des vendeurs ambulants à chaque coin de rue, des vélos transformés en scooter, des minibus bondés, des immeubles désaffectés ou inachevés, des voitures abandonnées… tout ça nous fait comprendre le terme « choc culturel » !

03072012-DSC_5736

03072012-DSC_5751Vélo transformé et coccinelle sont très courant ici !

 

Bref, un trajet assez incroyable mais nous sommes arrivés sains et sauf à notre hôtel. L’hôtel España, de style colonial à l’extérieur, mélange un décor baroque et roman à l’intérieur. On y trouve des statues, des grandes toiles, des miroirs et une animalerie sur le patio : perroquets, paons, tortues... Endroit très original !

04072012-DSC_5774Un des escaliers de l'hôtel

04072012-DSC_5779Peinture typique de l'hôtel

Nous avons de l’eau chaude mais seulement un mince filet d’eau, si l’on veut un peu de pression ce sera douche froide !

04072012-DSC_5781Un paon

04072012-DSC_5794La tortue

19072012-DSC_7879 Le perroquet en train de manger, c'est l'heure du petit dej

 

19072012-DSC_7881Son compagnon un peu moins habile

19072012-DSC_7884

Nous pouvons maintenant partir à la découverte de la ville à pied et atteignons rapidement la Plaza de Armas (place principale, elle porte le même nom dans toutes les villes) grande place bordée par la cathédrale, le palais présidentiel et de grands immeubles jaunes de style colonial. 

03072012-DSC_5714Le palais presidentiel

03072012-DSC_5719

03072012-DSC_5720La cathédrale

 

 Nous tombons ensuite par hasard sur le musée de la gastronomie, qui a une très bonne réputation donc nous avons hâte de la tester. Nous continuons jusqu’à la place St Martin où un agent nous accoste pour nous donner des conseils sur les choses à voir et sur la sécurité à Lima (il avait dû voir qu’on était perdu et qu’on ne savait pas où aller). Les principales places de la ville ont toutes 2 ou 3 personnes présentes en permanence pour informer les touristes sur les lieux à voir mais aussi pour prévenir des pickpockets.

 

03072012-DSC_5728La Plaza St Martin

Nous retournons à la Plaza de Armas pour assister à la relève de la garde (nous allons pouvoir comparer avec celle de Buckingham Palace), c’est un véritable concert auquel nous assistons avec quelques parades mais tout se passe à l’intérieur de la cour du palais et nous sommes un peu loin pour voir correctement.

 

03072012-DSC_5769La releve de la garde

Nous nous rendons ensuite dans un petit restaurant conseillé par le guide lonely planet (plein de touristes s’y trouvent aussi) et nous commandons le fameux Ceviche, plat de poisson cru mariné dans du jus de citron vert avec des oignons rouges, du piment et de la coriandre – Excellent ! Nous goutons également du Tacu-tacu, riz et haricots accompagné d’un steak d’alpaga (cousin du lama).

Nous visitons ensuite le musée et le monastère SanFrancisco avec des grands catacombes, puis nous continuons avec le musée de l’inquisition où sont présentés de nombreux objets de torture et les cellules pour enfermer les prisonniers.

03072012-DSC_5743Le Monastère St Fransisco

03072012-DSC_5761La police féminine, très différente des hommes

 

Le temps de Lima est nuageux d'Avril jusqu'à Octobre, c'est un peu deprimant ! la température tourne autour de 20°.

 

Posté par basile772 à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


23 juillet 2012

Pérou – Jour 2 – Arrivé à Arequipa

Mercredi 04 Juillet 2012

04072012-DSC_5838Beaucoup de maisons très colorées

Mercredi 04 Juillet 2012

Ce matin, petit déjeuner dans le patio en compagnie de l’animalerie ! Une tortue vient se balader entre les tables pour chercher un peu de nourriture.

Destination l’aéroport de Lima pour aller vers Arequipa (2300m), notre prochaine étape. Arequipa se trouve à 1h de Lima et nous survolons la cordillère des Andes, moment fort de la journée, les paysages sont magnifiques et impressionnants. Le soleil nous accueille à Arequipa. Bien content de quitter la grisaille de Lima (qui dure d’Avril à Octobre). C’est la 2ndville du pays avec seulement 800 000 habitants. Le taxi nous fait passer par des quartiers encore très pauvres…

04072012-DSC_5821La Plaza de Armas avec le Cathédrale

Après avoir déposé nos sacs dans notre chambre d’hôtel, nous allons nous balader sur la Plaza de Armas, grande place entourée sur 3 côtés d’arcades et de la cathédrale d’Arequipa sur le 4ième. Nous allons ensuite flâner dans des magasins de souvenirs où nous trouverons notre carnet de voyage. Nous allons ensuite prendre un verre dans les arcades de la Plaza de Armas (photos vue sur facebook) où Julie prend un jus de Papaye et Basile un Pisco Sour (cocktail national à base de Pisco, citron vert, blanc d’œuf) – Excellent.

 

04072012-DSC_5830

04072012-DSC_5853

04072012-DSC_5854Le Pisco Sour à gauche et le jus de Papaye à droite

04072012-DSC_5832

Derrière la cathédrale, nous apercevons le mont Misti (5800m) enneigé. Puis nous partons démarcher les agences de voyages pour préparer notre trek de vendredi. Les prix varient énormément d’une agence à l’autre alors que le programme est le même ! Difficile de se décider. Nous finissons la journée dans un petit restaurant ou Julie prendra une Pizza et Basile un Arroz con mariscos (Riz au fruit de mer).04072012-DSC_5835

04072012-DSC_5839Petit café français

Arequipa est reputée pour ses taxis jaunes mais nous ne les avons pas essayés!

04072012-DSC_5820Un taxi tuné

Posté par basile772 à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pérou – Jour 3 – Arequipa

Jeudi 05 Juillet 2012

Nous sommes dans un rythme « couche tôt, lève tôt », ce matin réveil à 6h30… Nous prenons notre petit déjeuner sur le toit de l’hôtel et le soleil chauffe déjà bien ! Un jus d’ananas fraichement pressé : parfait pour démarrer la journée !

05072012-DSC_5861Aiiie ! ça pique le cactus

05072012-DSC_5864Le soleil du matin

 

Nous bookons notre trek pour le cañon del Colca pour 3 jours de marche. Départ Vendredi à 3h30…

Nous allons visiter le musée Juanita. Juanita est une jeune fille Incas de 12-13 ans qui a été sacrifiée pour calmer la colère des dieux au volcan Ampato (6380m) tout proche d’Arequipa. Elle a été choisie pour sa beauté et la provenance de sa famille (elle aurait été une princesse). Le volcan crachait des cendres depuis quelques jours et les prêtres Incas ont décidé de faire un sacrifice humain pour calmer les dieux. Le sacrifice a eu lieux à 6300m d'altitude après un voyage de 550 km à pied à travers la montagne avec seulement une paire de sandale dans les pieds !

Son corps a été rapidement congelé à cause de la température, il s’est donc très bien conservé. Elle a encore sa peau, ses cheveux, ses vêtements…

Nous allons ensuite manger dans un petit café des empanadas (feuilletés de fromage et de poulet) et un rocoto relleno (piment farci à la viande, très épicé !). Toujours local ! Il faut essayer toutes les spécialités.

05072012-DSC_5867Le marché

05072012-DSC_5869

05072012-DSC_5882Les taxis

05072012-DSC_5894Le mont Misti

 

Au programme de l’après-midi, le monastère de Santa Catalina, « la ville dans la ville ». En effet, le monastère s’étend sur 20 000m² ! Les sœurs de l’époque avaient pour certaines leur propre maison et entre 1 et 4 servantes à leur service. Les moins fortunées n’avaient qu’une chambre. C’était un honneur pour les familles d’avoir leur fille cadette (l’ainée devait se marier) dans ce couvent qui choisissait soigneusement ses hôtes ! Le bâtiment de type colonial est très riche en couleurs, rouge, bleu et blanc avec des allées ornées de jolis arbustes et géraniums, il a été construit en 1570.  

05072012-DSC_5898

05072012-DSC_5935

 05072012-DSC_5900

05072012-DSC_5906La fleur sacrée des Incas

05072012-DSC_5910

05072012-DSC_5921

05072012-DSC_5925La cuisine

05072012-DSC_5953

05072012-DSC_5960

05072012-DSC_5974

05072012-DSC_5983Certaines soeurs avaient de vraies maisons à l'intérieur du monastère

05072012-DSC_6008La jardin avec un avocatier

05072012-DSC_6011Les rues du monastère portaient des noms de villes Espagnoles

05072012-DSC_6018

05072012-DSC_6050

En revenant sur la Plaza de Armas, nous voyons un attroupement de personnes et entendons de la musique. C’était un collège de filles qui faisait une démonstration de majorettes avec une fanfare mais composée uniquement de filles ! Peu de temps après, c’est le collège de garçons qui arrive avec leur fanfare et ils se placent juste devant les filles pour faire une sorte de « battle » ! Un troisième collège jouait près de la fontaine. Des animations que les Arequipeños ont l’air d’apprécier. Une femme nous a commenté la scène. Je trouve les Arequipeños très avenant, gentils et joyeux !

 

06072012-DSC_6074

06072012-DSC_6076

06072012-DSC_6077

Après cette pause musicale nous rejoignons l’hôtel et de nombreux vendeurs se sont installés avec de mini BBQ pour vendre des brochettes avec des patates, d’autre vendent du maté de coca… Bref, la rue est bien animée !

 

06072012-DSC_6086L'orgue offert par la Belgique a été endomagé pendant le transport, résultat il a toujours sonné faux !

06072012-DSC_6092

06072012-DSC_6102

06072012-DSC_6111Presque tous les véhicules circulant sont des taxis, avoir une voiture au Pérou est un luxe !

06072012-DSC_6112

Nous allons essayer de dormir tôt car demain départ à 3h30 pour le Cañon del Colca !

Les aventures continuent ou plutôt ne font que commencer !

Posté par basile772 à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2012

Pérou – Jour 4 – Cañon del Colca

Vendredi 06 Juillet 2012

Réveil à 3h du mat ! Pas trop dur finalement car notre esprit était prêt à se lever tôt. Le minibus passe nous chercher à l’hôtel. Il fait nuit mais les lumières de la ville permettent de la découvrir sous un autre angle. Nous quittons Arequipa, la guide nous distribue des couvertures et nous conseille de dormir pour les 3h de voyage qui nous séparent de Chivay. Cependant, il est difficile de dormir car on peut apercevoir les formes des montagnes dans l'obscurité et l’on essaye de deviner l’inconnu. Le sommeil vient tout de même mais je suis réveillé par la lumière du jour qui se lève et je ne peux m’empêcher de regarder par la fenêtre mais je ne vois rien. La buée a gelé à l’intérieur du minibus tellement il fait froid ! Les couvertures étaient finalement très utiles car nous sommes passés par un col à 4900m d’altitude, plus haut que le mont blanc… La buée commence à s’effacer peu à peu et nous commençons à voir le soleil se lever sur les montagnes enneigées, magnifique !

06072012-DSC_6120Chivay

 En arrivant à Chivay, nous devons payer le boleto turistico pour pouvoir accéder au Cañon del Colca : 70S/ pour les étrangers et 20S/ pour les péruviens… Petit dej dans un petit restaurant puis nous continuons notre route vers le point de vue la Cruz del Condor ! La route est finie, c’est maintenant que du chemin complétement défoncé avec un pilote comme chauffeur qui y va à fond et double les autres bus de touristes….

Arrivés à la Cruz del Condor, nous observons….les Condors ! Mais il est difficile de bien les voirs malgré leur 3m d’envergure. C’est un endroit bondé de touristes (arrêt obligé de tous les cars). En toile de fond les montagnes et plus bas le cañon.

06072012-DSC_6135

06072012-DSC_6144

06072012-DSC_6152

Nous repartons encore en minibus pour rejoindre le point de départ du trek !

06072012-DSC_6183

Nous commençons par une petite descente avec1000m de dénivelé dans de supers paysages! Le chemin est très sableux avec beaucoup de cailloux donc très glissant et surtout très poussiéreux.

06072012-DSC_6186

06072012-DSC_6197

Nous pouvons observer les villages sur l’autre versant dont celui où nous passerons la prochaine nuit et une partie de la suite de la route. On observe aussi les terrasses pour les cultures.

06072012-DSC_6187

06072012-DSC_6208

La guide nous explique qu’en altitude sont cultivées des céréales comme le quinoa car il y fait froid alors que dans le cañon on trouve beaucoup de fruits car la température est plus adaptée.

06072012-DSC_6224Les ponts de singe on été remplacé par de vrais ponts :(

06072012-DSC_6230Les panneaux

Nous rejoignons notre hébergement pour la nuit chez des habitants du village qui nous ont préparé le repas du midi : une soupe aux légumes et du lomo asado avec du riz, très bon ! Nous profitons de l’après-midi de libre pour trouver un coin d’herbe au soleil et se reposer après notre courte nuit.

06072012-DSC_6248

06072012-DSC_6211

06072012-DSC_6223Et oui, ici il n'y a pas de voiture !

Le soleil se cache très tôt derrière les montagnes et il fait rapidement froid. Nous retrouvons les autres personnes de notre groupe : un jeune couple anglais et 2 québécoises avec qui nous faisons un time’s up, bien marrant ! Le reste de notre groupe (un couple de Belge et un Espagnol) avec qui nous étions dans le minibus arrivent alors qu’il faisait nuit, ils ont eu quelques soucis avec leur guide… C’est avec cette joyeuse bande que nous finissons la soirée.

 

Notre chambre est très rustique mais nous avons un lit et de la lumière. Les toilettes et la douche sont au « fond du jardin » et heureusement que nous sommes allés à la douche en premier, les autres ont pas eu d’eau chaude…

06072012-DSC_6239

 

Posté par basile772 à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pérou – Jour 5 – Cañon del Colca

Samedi 07 Juillet 2012

Levés 6h45 mais réveillés avant par le coq ! Comme la veille c’est notre guide avec les femmes de l’hospedaje qui nous préparent à manger. Ce matin nous avons eu le droit à 2 crêpes à la banane avec du caramel. Super ! Et ce sera du maté de coca (infusion de feuille de coca) qui nous sera servi comme boisson chaude  pour nous donner de l’énergie pour la journée. Ici et comme presque partout, la cuisine est faite au feu de bois, l’odeur est bien agréable !

07072012-DSC_6259

07072012-DSC_6270

07072012-DSC_6285

Pendant notre marche, notre guide nous montre des plantes et leur utilisation.

-       Le molle (prononcé moyé) est une plante utilisée contre les maux de tête et pour rafraichir ou également en infusion à la fin d’un repas pour aider à digérer.

07072012-DSC_6265

-       L’Aloe Vera est utilisée pour aider à la cicatrisation des os ou de la peau ou comme crème solaire ou crème pour le visage.

-       Une autre plante très dangereuse dont la sève ressemble à du lait.

07072012-DSC_6255L'avocat est cultivé dans le cañon

Après une ascension d’une heure, on fait une pause où notre guide en profite pour nous faire gouter des fruits locaux :

-       le Sengallo fruit du cactus qui ressemble beaucoup au kiwi (très acide)

-       Pichan un autre fruit sans gout, ni sucré, ni salé. Bof

-       Le Tuna ou figue de barbarie que nous ne gouterons pas

07072012-DSC_6297Même dans le fond du cañon, ils essayent de te vendre de tout

Peu de temps après nous arrivons dans un second village. Nous arrêtons sur la place du village en face de l’église. La guide nous explique que 70% des habitants du village sont catholiques. Ils mélangent également leur religion avec celle de la Terre Mère Pachamama et celle des montagnes. Quand ils font la fête et boivent de l’alcool, ils doivent verser leur première gorgée par terre en l’honneur de Pachamama.

07072012-DSC_6305

07072012-DSC_6390

07072012-DSC_6396Le transport local

 

Nous visitons ensuite un petit musée qui est composé d’une petite pièce dans la maison d’une famille. On  retrouve des objets du quotidien et notre guide nous explique le mode de vie des habitants du Colca (pratiques culinaires, vêtements…).

07072012-DSC_6335

07072012-DSC_6336Des épis de maïs multicolore

On goute à la Chicha, c’est du maïs fermenté avec du sucre qui est plus ou moins fort selon la durée de fermentation, ici il n’avait que 2 jours.

07072012-DSC_6332La Chicha

07072012-DSC_6334Notre groupe

 

Notre guide nous présente la Cochenilla, bactérie trouvée sur une variété de cactus plat, et qui devient rouge lorsqu’on l’écrase. C’est un colorant très puissant utilisé dans plein de choses et elle représente la première exportation de la région puisque le kg coute 70 $US.

07072012-DSC_6311La cochenilla sur le cactus

 

07072012-DSC_6310

Nous quittons le village et retournons sur le chemin avec une très belle vue sur le cañon.

07072012-DSC_6308

07072012-DSC_6349

07072012-DSC_6350

07072012-DSC_6356

07072012-DSC_6361

On voit des cultures en terrasse pré-Inca qui ne sont plus utilisées aujourd’hui car elles ne sont plus alimentées en eau.  

07072012-DSC_6367Cutlure pré Incas

07072012-DSC_6328

07072012-DSC_6369

07072012-DSC_6374

Nous pouvons maintenant voir l’Oasis ou nous logerons ce soir, construite pour les touristes mais très bien aménagée.

La nôtre : Paraiso Lodge (auberge du paradis) est très fleurie et colorée avec des petites huttes en pierre et le toit en bambou et une piscine !

07072012-DSC_6401

07072012-DSC_6408

07072012-DSC_6411

07072012-DSC_6416

07072012-DSC_6423

08072012-DSC_6429

Magnifique décor tout en étant sommaire : douche froide, pas d’électricité dans la chambre mais impossible de se plaindre, l’endroit est trop beau.

Le repas du midi se compose comme toujours d’une soupe de légumes (patate douce, haricot vert, carotte et origan) et d’un plat (pomme de terre en tranche frit avec du fromage accompagné de légumes et de riz).

On profite de l’après-midi pour faire une sieste dans l’herbe.

 

Le soir les étoiles sont magnifiques !

08072012-DSC_6448

Posté par basile772 à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 août 2012

Pérou – Jour 6 – Cañon del Colca -> Puno

 Dimanche 08 juillet 2012

 

Réveil 4h45 pour partir au frais et arriver en même temps que le soleil en haut du cañon, et oui maintenant il faut remonter les 1000m descendues le premier jour!

Nous partons donc avec notre lampe frontale en même temps que la plus part des groupes ayant dormi à l'oasis. On peut voir le jour se lever durant la montée mais pas de traces de soleil, il se cache derrière les nuages.

sans titre-1On était tt en bas dans l'oasis verte!

Nous atteignons le haut du canon en 2h15 contre 3h00 prévues par notre guide. Sur le chemin nous voyons plein de variétés de cactus avec différentes formes et tailles, il y a plus de 200 variétés différentes dans le cañon.

sans titre-2

sans titre-3

Nous arrivons pour le petit déjeuner à Cabanaconde, le petit village en haut du cañon où nous avons le droit à des œufs brouillés, très bon après cette marche!

 

sans titre-4

sans titre-5Le marché local

sans titre-6Le transporteur local

Nous attendons une des filles de notre groupe qui ne pouvait plus marcher à cause de ses ampoules au pied, elle est donc montée à dos d'âne!

 Nous reprenons ensuite un minibus pour quitter le canon del colca et admirons les nombreuses terrasses, magnifiques malgré les nuages...

 

sans titre-7

sans titre-8

sans titre-9

sans titre-10

Arrivés à Chivay, nous allons prendre un bain dans une source d'eau chaude où l'eau est à 39°! Ça fait du bien après les 3 jours de rando. Puis déjeuner tous ensemble dans un restaurant buffet avant de quitter le groupe pour partir vers Puno alors que le reste du groupe repart vers Arequipa.

 

sans titre-11Ils sont partout pour te vendre un bonnet et leurs tissages !

sans titre-12Désert de pierre en l'honneur de Pachamama

sans titre-13Le lac nous fait penser à l'Ecosse

 

Nous garderons un bon souvenir du trek, du groupe et de la guide!

 

6h00 de bus au programme pour rejoindre Puno et le lac Titicaca dans un bus de touriste de luxe! Un guide commente les lieux par lesquels nous passons et nous avons plusieurs arrêts pour admirer le paysage. Nous avons même le droit à des boissons chaudes et un sandwich.

 

sans titre-14Un troupeau d'Alpaga Sauvage de la reserve nationale

sans titre-15

sans titre-16Un autre troupeau sous la neige !

 

Le trajet pour Puno est encore haut en altitude puisque  nous passons un col à 4900m (le même qu'à l'aller) et nous restons une grand partie du trajet sur l'altiplano. Nous traversons des paysages superbes, une réserve nationale avec des troupeaux d'alpagas et de vigunas, des flamants roses et des lacs qui nous font beaucoup penser à l’Ecosse! Le temps est plutôt mauvais puisqu'on aura de la neige sur le trajet...

sans titre-17Un volcan de la cordilière !

sans titre-18Un autre lac Ecossai

sans titre-19

sans titre-20

sans titre-21Il fait pas chaud ici !

 

Nous faisons le trajet avec des personnes que nous connaissons déjà: le couple de belges qui sont en voyage de noce avec lesquels on rigole bien!

 

Arrivée 19h30 à Puno (3800m) où il fait nuit. Nous gagnons rapidement notre hôtel.

Durant le trajet on a eu quelques maux de tête dûs au mal des montagnes alors que nous avions pris un cachet…

L'altiplano est très grand puisqu'il s'étend de la Bolivie jusqu'au Chili. C'est en fait un grand plateau qui oscille entre 3500 et 5000m d'altitude.

 

Le gérant de l'hôtel est très sympa puisqu'il nous réserve une excursion de 2 jours sur le fameux lac Titicaca pour le lendemain.

Posté par basile772 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2012

Pérou – Jour 7 – Puno -> Lac Titicaca -> Puno –> Iles Uros –> Ile Amantani

Lundi 9 Juillet 2012

Nous avons réservé une excursion de 2 jours sur les îles du lac Titicaca avec Olga, une guide qui nous emmène dormir chez sa maman (sur l’île Amantani) et nous fait visiter une autre île, celle de Taquile.

Nous quittons tôt notre hôtel, et retrouvons nos amis Belges, un pur hasard ! Arrivés au port, nous prenons un bateau pour rejoindre les îles Uros.

LR-1

09072012-DSC_6587Le départ sur le lac Titicaca

09072012-DSC_6593Les animeaux ont des enclos naturels dans les roseaux

Ces îles sont très surprenantes car elles sont faites entièrement en roseaux, qui poussent en masse sur le lac. Il existe une soixantaine de petites îles comme celles-ci, très proches les unes des autres, et rattachées ensembles pour qu’elles ne bougent pas trop.

 

LR-2

LR-3

09072012-DSC_6608Un groupe de femme nous accueille en chantant

09072012-DSC_6611L'entrée de l'ile

Le bateau nous dépose sur une première île où le chef de l’île nous explique comment sont fabriqués les îlots. Tous les jours, les habitants de ces îles rajoutent des roseaux car ceux du dessous pourrissent dans l’eau.

09072012-DSC_6613La maquette pour nous expliquer la fabrication d'une iles

09072012-DSC_6616La cuisine au feu de bois, parfois l'ile prend feu...

09072012-DSC_6618Le garde mangé

09072012-DSC_6619

09072012-DSC_6622

Nous avons le droit ensuite à un tour de bateau en roseaux pour aller sur une seconde île ; Les habitants essaient de tout nous vendre : souvenirs, boissons… il faut même payer pour aller aux toilettes ! Cela nous donne l’impression d’être pris pour des vaches à lait, et que finalement ces îles manquent d’authenticité, que tout est fabriqué uniquement pour les touristes…

09072012-DSC_6623Leurs tissue

09072012-DSC_6627

09072012-DSC_6634Encore un chant pour notre départ

09072012-DSC_6639Un espèce de grand kayake en roseaux

09072012-DSC_6646

09072012-DSC_6648Les bateaux pour tourristes

09072012-DSC_6672

LR-4

Nous reprenons le vrai bateau pour un voyage de 3h pour rejoindre l’île Amantani où Olga nous attend.

09072012-DSC_6690Départ pour l'ile amantani

09072012-DSC_6693

09072012-DSC_6698

LR-5

Arrivée à Amantani un peu de marche pour rejoindre la maison de sa maman située un peu plus haut , et Julie a le souffle un peu court : nous sommes à 3800m d’altitude ! Sa maman nous a préparé un repas bien local : une soupe de quinoa, puis du riz avec une omelette et des mini patates sucrées.

09072012-DSC_6717L'ile Amantani

09072012-DSC_6724Vue sur les montagnes de Bolivie

09072012-DSC_6728

09072012-DSC_6730Les pommes de Terre

Il y a dans la région plus de 400 variétés de pommes de terre, et apparemment 4000 dans tout le Pérou. Le repas se termine par une infusion. Nous prenons un peu de repos avant d’aller se balader sur l’île.

09072012-DSC_6733

10072012-DSC_6744Couché de soleil sur le lac

10072012-DSC_6748

LR-6

Olga veut nous emmener au sommet de l’île (pas très haut, il n’y a que 300m de dénivelé à monter). Nous montons donc tranquillement pour aller voir le coucher du soleil. Olga parle un peu français, mais nous conversons en Espagnol. C’est génial car elle nous explique plein de choses à propos de l’île Amantani. Les habitants parlent Quechua (la langue des Incas). Sur le chemin pour monter à la maison de la maman d’Olga, nous voyons quelqu’un qui fabrique des briques pour construire une nouvelle maison. Les nouveaux couples qui s’installent doivent obligatoirement être de l’île (soit la femme, soit le mari). Il y a une vraie solidarité sur l’île. Par exemple, pour la construction de de la nouvelle maison, ce sont les parents qui fabriquent des briques à tour de rôle, et parfois d’autres personnes du quartier viennent aider. En retour, le couple leur prépare des repas. Olga nous raconte aussi que la communauté des Andes croit beaucoup aux éléments qui l’entoure (la terre, la montagne, le soleil, l’eau), et chaque année, il y a une grande fête pour célébrer ces divinités et les remercier, car c’est grâce à elles qu’ils peuvent vivre, se nourrir, cultiver la terre… Olga nous donne 3 feuilles de coca, pour que l’on fasse 3 vœux, que l’on va mettre entre les pierres du temple de Pachamama (la terre Mère). Il faut bien sur remercier les divinités avant de faire les vœux. Là haut nous observons le coucher du soleil sur les montagnes, magnifique !

10072012-DSC_6749

10072012-DSC_6755

10072012-DSC_6762

Nous redescendons alors que la lumière disparait. Olga nous propose de venir dans la cuisine avec sa maman pendant qu’elles préparent le repas. Nous discutons des coutumes de l’île, de l’environnement… Je lui dis que j’ai été impressionnée par tous les déchets sur la route entre Chivay et Puno. Elle me répond que le problème ici, c’est que la population n’est pas « éduquée » à jeter dans les poubelles, qu’il faudrait faire plus de communication à la TV, à la radio (ils ont la radio sur l’île) ou sur les grands panneaux publicitaires. Les commerçants donnent trop facilement et après ils sont jetés dans la nature. Problème que nous avons rencontré en France il y a quelques années… Nous parlons de pollution aussi. Le peuple péruvien est contre l’exploitation minière car elle génère trop de pollution, notamment des rivières, mais de l’autre côté, le gouvernement dit que les mines sont nécessaires pour avoir des revenus. Un des fleuves qui se jette dans le lac Titicaca est pollué, et maintenant il n’existe plus que 3 espèces de poissons (dont la truite) au lieu d’une dizaine auparavant.

Nous mangeons une soupe épaisse faite avec du lait (un peu comme une béchamel) aromatisée à l’origan, et de la purée d’une variété de citrouille que nous ne trouvons pas en France avec des morceaux de fromage local et du riz. Elle nous sert ensuite une infusion de citronnelle, avec la plante dans notre tasse, pour que l’on « dorme comme des enfants » dit-elle !

10072012-DSC_6766Les étoiles et la tache est la lumière de ... La Paz, la capital de la Bolivie

10072012-DSC_6772Pose longue des étoiles

Posté par basile772 à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2012

Pérou - Jour 8 : Lac Titicaca - Ile Amantani –> île Taquile -> Puno

Mardi 10 Juillet 2012

La nuit a été fraiche (proche de 0°C), et il n’y a pas de chauffage dans la maison. Heureusement, nos 4 couvertures nous ont bien tenus chaud ! Nous sommes réveillés par le soleil éclatant qui  se lève.

10072012-DSC_6775

10072012-DSC_6776

10072012-DSC_6779

10072012-DSC_6781La maison de notre hote

10072012-DSC_6783La chambre, rustique...

Nous prenons avec Ola et sa maman, qui nous a préparé un pancake et des petits pains cuits dans une poêle, le tout accompagné de mate de coca.

10072012-DSC_6782Le lac Titicaca

10072012-DSC_6784Reveil difficile, heuresement que je ne suis pas trop grand, je touchais presque le plafond...

10072012-DSC_6785

10072012-DSC_6793Olga, sa maman et Julie

Nous reprenons le bateau pour l’île voisine : Taquile, dont nous sommes séparés par une heure de bateau.

10072012-DSC_6794

10072012-DSC_6798

img20Bye bye Amantani

10072012-DSC_6808Le lac était un peu agité en arrivant sur l'ile

A Taquile, nous grimpons pour rejoindre la place du village. Le bleu du lac rivalise avec le jaune et le vert des cultures en terrasse, le tableau est magnifique.

 

10072012-DSC_6811

10072012-DSC_6815

10072012-DSC_6816

10072012-DSC_6818

10072012-DSC_6819

img21

img22

Nous remarquons des écritures sur les murs des maisons : « Venez tous, il y aura de la bière… » Olga me raconte que c’est leur façon à eux d’inviter les gens de l’île à leur fête. Je trouve ça très drôle et original !

10072012-DSC_6827

10072012-DSC_6830

10072012-DSC_6821

10072012-DSC_6826

Quelques achats sur la place, nous nous dirigeons vers le restaurant. Des enfants vendent des bracelets tissés ou demandent de l’argent en échange d’une photo. Olga nous conseille de ne rien leur donner car cela les inciterait à continuer à mendier, et à arrêter l’école très tôt.

10072012-DSC_6838

10072012-DSC_6847

10072012-DSC_6852

Taquile est célèbre pour ses tissus, qui sont d’une qualité incomparable dans le pays. Les habitants sont organisés en coopératives pour les vendre. Les enfants préfèrent apprendre à tisser et à vendre leurs tissus plutôt que d’aller à l’école.

10072012-DSC_6868

10072012-DSC_6871

10072012-DSC_6874

10072012-DSC_6876

10072012-DSC_6882

Arrivés au restaurant, une vue magnifique sur le lac nous attend, ainsi qu’une petite table de 3 personnes recouverte d’une nappe traditionnelle très colorée. Olga nous montre et nous explique les vêtements traditionnels : Un bonnet coloré sous un chapeau veut dire que l’on est une personne de la mairie. Un bonnet rouge et blanc veut dire que l’on est célibataire. Porter un petit sac en bandoulière (qui sert à porter des feuilles de coca uniquement) signifie que l’on est un homme marié. Les bonnets sont tricotés par les hommes alors que les petits sacs et les ceintures sont tissés par les femmes.

img23

Nous mangeons, face au lac, une soupe de quinoa, de la truite à la plancha, avec quelques frites et du riz, servis dans une assiette en forme de poisson ! Olga nous a acheté un fruit en dessert, qui est de la famille du melon.

10072012-DSC_6885

10072012-DSC_6892

10072012-DSC_6901

10072012-DSC_6909

Nous reprenons le bateau pour un trajet de 3h30 pour revenir sur le continent, à Puno. Olga nous ramène en taxi à notre hôtel, et nous la remercions pour ces 2 jours extraordinaires, avec une réelle immersion dans la culture andine et une guide très sympa !

 

Nous prenons une douche rapide et allons visiter un peu Puno. A part la plaza de Armas et une ancienne maison coloniale (avec un énorme cactus dans le patio !), le Lonely Planet ne nous conseille pas grand-chose à voir. Nous allons dans un internet café pour vider la carte mémoire de l’appareil photo, et envoyer un mail à la famille. Nous retournons à l’hôtel et Basile se rend compte qu’il n’a plus son disque dur… ! Panique à bord, nous retournons immédiatement à l’internet café ouf le jeune l’avait mis de côté.

Nous mangeons dans un restaurant conseillé par notre hôte, où il n’y a que des Péruviens. La télé marche à fond, elle nous omnibule avec le son, et c’est le cas pour tous les clients… Une petite fille d’environ 4-5 vient à notre table nous demander de l’argent… Nous sommes sidérés de voir une enfant de cet âge-là faire la manche !

Retour à l’hotel pour une courte nuit, car départ du bus à 6h demain matin.

Posté par basile772 à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2012

Pérou - Jour 9 : Puno -> Cusco

Mercredi 11 Juillet 2012

Départ pour la capitale Inca… des Andes, qui traversent la Colombie, l’Équateur, le Pérou, Bolivie, et le Chili ! Les Incas ont régné sur une bonne partie de ces pays.

Nous voyageons avec le bus Inka Express, encore une compagnie de « luxe » comparée aux transports locaux, où l’on nous sert du thé, de l’eau ou du coca comme dans les avions ! Nous quittons Puno avec le lever du soleil, ce qui nous laisse de belles images en tête. Nous aurons 5 arrêts « touristiques » pendant notre trajet qui durera 10h !

1er arrêt à Pukara, dans un mini musé, où l’on peut voir 4 vigognes qui ont été domestiquées, on peut les voir de près ! Ici encore des enfants vendent des petites figurines en terre cuite. Le peuple Pukara était une culture pré-inca. Nous pouvons voir entre autres, des momies dans le musée.

11072012-DSC_6915

11072012-DSC_6918Encore une momie

11072012-DSC_6920El vigugnas

11072012-DSC_6930

11072012-DSC_6933Les terres cuite

11072012-DSC_6937

11072012-DSC_6940

2ème arrêt : la Raya, point culminant du trajet à 4300m ! Les montagnes jaunes, arides, sont surplombées par les sommets blancs. Cet endroit est la limite entre la région de Puno et celle de Cusco. Adios Puno ! Des Péruviens y ont installé un petit marché artisanal pour touristes, au milieu de ces montagnes, ça fait bizarre… Jusqu’ici, de longues étendues d’herbe jaune, qui ressemblent aux steppes, sont stoppées par des collines de la même couleur. On voit des fermiers, des paysans avec leurs troupeaux de vaches ou de moutons, ici et là.

11072012-DSC_6947

img25

11072012-DSC_6951

11072012-DSC_6953Ils sont vraiment partout!

3ème arrêt : Sicuani, lieu de notre déjeuner : un restaurant-buffet à touriste… La nourriture n’est pas excellente, bien loin des repas préparés par la mère d’Olga. La décoration paraît exotique, il y a un petit groupe de musique traditionnelle qui nous joue des chansons hyper connues comme Guantanamera… Dans les montagnes qui nous entourent, il y a des inscriptions faites j’imagine en tondant de l’herbe, pour que ce soit visible depuis de loin. Le guide nous explique que c’est de la publicité pour des écoles et des universités. Drôle de façon de faire de la pub ! Mais très original.

11072012-DSC_6961

11072012-DSC_6958La pause du midi, avec encore des vendeurs...

Nous repartons pour rejoindre notre 4ème point : Raqchi. C’est un site archéologique où une petite ville Inca a été découverte. Il reste un grand mur qui était la fondation d’un temple Inca gigantesque. Il y a d’autres restes de murs moins hauts, ceux des maisons des habitants. Autour, nous apercevons un reste de muraille, qui protégeait le village des communautés non soumises à l’empire Inca. Tout ce site avait été construit en fonction du soleil et avait été aligné avec d’autres temples et cités Incas de l’Empire selon une constellation bien précise ! EN effet, les Incas utilisaient beaucoup l’astrologie.

11072012-DSC_6969

img26

11072012-DSC_6971

11072012-DSC_6982

img28

11072012-DSC_6987

img27

img29

Dernier arrêt : Andahuaylillas, où nous visitons une des plus anciennes églises coloniales, qui a de magnifiques décorations à l’intérieur, peintes avec des couleurs naturelles. Les archéologues ont déterminé que cette église avait été construite sur un ancien temple Inca, détruit à l’arrivée des conquistadors. Ils ont retrouvé des poteries, et des momies d’enfant de 1 et 3 ans, offerts en sacrifice aux divinités ! Nous allons dans un petit musée attenant à l’église voir ces fameuses momies. Le crâne de ces enfants avait été déformé et aplati, ce qui était une caractéristique des familles royales et un une forme de beauté.

11072012-DSC_7020

11072012-DSC_7021

11072012-DSC_7026

Puis nous reprenons la route sans arrêts pour Cusco. Première impression de la capitale Inca : nous sommes un peu déçus, nous nous attendions à voir plus de vestiges de la période Inca. Le taxi nous amène à notre hébergement, qui est une sorte d’auberge de jeunesse pour les volontaires d’une ONG qui s’occupe d’enfants orphelins. Ils accueillent également quelques touristes. Notre hôte nous montre la chambre, qui était occupée par d’autres personnes, il nous dit qu’il va changer le lit pour en mettre un 2 places… C’est un peu une organisation de dernière minute… Le soir, nous voulons nous brosser les dents, mais pas une seule goutte d’eau ne sort du robinet… Il n’y pas non plus d’eau pour tiret la chasse d’eau dans les toilettes… L’accès à l’eau est restreint à seulement quelques heures par jouir : de 3h à 11h du matin et de 16h à 20h45… « C’est le Pérou ! » me dit un des résidents !

 

Posté par basile772 à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2012

Pérou - Jour 10 : Cusco

Jeudi 12 Juillet 2012

Pas de réveil ce matin ! Nous trouvons un café pour prendre un gros petit dej avec des jus de fruits fraichement pressés, hummm !

Pour visiter Cusco, nous avons décidé de faire le Free Wlaking Tour, un concept que nous avions déjà testé à Edimbourg et à Dublin, et que nous avions bien apprécié. 2 jeunes Péruviens se présentent sur la place du rdv, et la première activité est… du streching !! Nous allons ensuite dans un musée du chocolat où l’on nous offre du thé au chocolat (pas mal… Mais le thé simple est meilleur !) et un morceau de chocolat noir. Les 2 guides nous offrent également une « non-touristic map », qui nous indique les bons plans pour ne pas être pris pour un pigeon tout le temps.

12072012-DSC_7037Le musée du chocolat hummmm !

12072012-DSC_7038

12072012-DSC_7039

12072012-DSC_7043

12072012-DSC_7044

Nous allons ensuite dans un parc où ils nous montrent la muna (tildré sur le n), qui ressemble à la menthe et que nous avons déjà gouté chez Olga. Ils nous montrent aussi la fleur nationale du Pérou. S’en suit une longue balade dans les rues pavées de Cusco, entrecoupée de différents stops culinaires : dans une sandwicherie pour goûter une spécialité péruvienne composée de pommes de terre, avocat, thon et mayo ; dans un sushi bar avec des chips asiat, dans un glacier pour goûter des parfums inconnus… Nous faisons aussi des arrêts « shopping » où nos guides nous font découvrir une créatrice irlandaise de vêtements très originaux et une créatrice française de bijoux, ce qui montre la mutliculturalité de la ville, et les étrangers qui s’y sont installé. Nous montons ensuite jusqu’à un point de vue superbe sur la ville entière et à cette occasion, le guide nous montre que la ville a été construite en forme de puma ! Une autre signification très importante pour les Incas. Nous terminons dans un bar/restaurant très insolite, qui ressemble plus à un musée d’art moderne dans lequel on peut venir boire un verre… Au final, 3h de balade dans des coins que nous n’aurions peut-être pas trouvé tous seuls, avec des guides très sympas !

12072012-DSC_7049

12072012-DSC_7052La fontaine de la Plazas de Armas

12072012-DSC_7054

12072012-DSC_7060Un petite ruel du nord de la ville

12072012-DSC_7063Un mur Incas, c'est un autre niveau de maçonnerie que ce qu’on a l’habitude de voir

12072012-DSC_7066Elle demande à se faire payer pour pouvoir la prendre en photo !

12072012-DSC_7070

12072012-DSC_7072Un chien très drole ! on avait l'impression de voir une personne à son balcon

12072012-DSC_7080

12072012-DSC_7084Vu sur la ville

12072012-DSC_7089

12072012-DSC_7092

12072012-DSC_7093Un atelier d'art avec des répétitions religieuses avec le coup démesuré

12072012-DSC_7094

12072012-DSC_7095

12072012-DSC_7121

 

Petite pause déjeuner avec une ciabatta à la péruvienne et un jus de fruit frais, puis nous sommes repartis pour le musée Inka. Nous y découvrons une belle collection de poteries Incas et pré-incas, et nous en apprenons un peu plus sur l’histoire de la région de Cusco depuis les civilisations pré-incas (environ 1500 ans avant J.C) jusqu’à la colonisation des Espagnols. Nous finissons l’aprem par des achats pour préparer le trek du Salkantay. Nous cherchons le marché des vêtements d’occasion où nous espérons trouver des bâtons de marche, et nous nous enfonçons dans le Cusco des locaux, où il n’y a plus aucun touriste et plein de vendeurs ambulants de petites choses improbables comme par exemple des bouchons pulvérisateurs pour produits ménagers… Etrange ! La nuit tombe, et nous regagnons le centre ville touristique, « pour éviter les ennuis » selon le Lonely Planet. En fait, on se rend compte que la ville grouille de vie vers 18h-19h, avec tous ces vendeurs ambulants sortant de nulle part. Record pour le repas du soir : 10 soles pour entrée-plat-dessert-limonade, ce qui représente un peu plus de 3€… !

12072012-DSC_7098

12072012-DSC_7100

12072012-DSC_7102

12072012-DSC_7104

12072012-DSC_7110Les murs inca sont vraiment incroyable

12072012-DSC_7111On peut voir de nombreuses représentations plus ou moins ecplicite sur le murs, ici les serpents du monde souterrain mais il y avait aussi un Puma (mais on a pas réussie à le voir)

12072012-DSC_7119

12072012-DSC_7122Notre chambre pour nos quelques jours

12072012-DSC_7124

Posté par basile772 à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pérou - Jour 11 : Trek du Salkantay

Vendredi 13 Juillet 2012

Réveil 4h10 pour partir pour le trek que nous attendons tant : le Sakantay ! Il y a 4h de bus pour rejoindre notre point de départ Mollepata à 2800m d’altitude. Nous prenons là bas un petit dej bien copieux car 4h de marche nous attendent pour rejoindre le lieu du déjeuner.

13072012-DSC_7130

13072012-DSC_7137

13072012-DSC_7142

13072012-DSC_7150

13072012-DSC_7152On se serait presque cru dans les Alpes

Nous sommes un groupe assez important : 15 personnes avec 2 guides. Encore un groupe cosmopolite avec des américains, des anglais, un irlandais, un gallois, des hollandais, un israélien, un suisse, une anglaise et un sud-africain. Notre langue de communication est donc l’anglais. Nous suivons pour le moment une piste toute poussiéreuse, que des voitures peuvent emprunter.

13072012-DSC_7156

13072012-DSC_7161

13072012-DSC_7162

13072012-DSC_7167

 

img30

Heureusement, à certains endroits, le guide nous fait passer par des raccourcis qui nous font quitter la piste. Très vite, nous avons en ligne de mire un imposant glacier blanc, le Huamantay. A coté, une montagne possède quelques tâches blanches sur son sommet, comme si elle avait été saupoudrée de sucre glace, et le reste est marron-vert.

img31

img32

A notre arrivée à l’endroit du déjeuner, la table est déjà mise, et les cuisiniers qui nous accompagnent ont préparé à manger. Au menu, encore une soupe et un plat composé de riz. Une petite sieste, et nous sommes repartis pour 3h de marche jusqu’au campement. Qu’il est dur de repartir après cette pause repas ! Heureusement, le chemin est à peu près plat et nous partons doucement.

13072012-DSC_7169Les cheveaux qui portaient nos affaires redescende chercher un groupe

13072012-DSC_7180

Nous croisons des cavaliers redescendant avec des chevaux au trot, nous supposons qu’ils reviennent du Machu Picchu après avoir transporté les affaires des trekkeurs. Vers la fin de la randonnée, nous apercevons enfin le Salkantay (« montagne sauvage » en Quechua), encore plus blanc que le Huamantay, magnifique ! Eh oui, il culmine à 6200m d’altitude ! Notre campement est installé au pied de ces 2 glaciers, nous devrions avoir un beau levé de soleil demain matin… Notre campement est plutôt confortable, avec des tentes 2 personnes qui font partie d’une grande tente fabriquée avec des bâches et de la tôle, parfait pour que nous soyons protégés du vent et que nous n’ayons pas trop froid cette nuit !

13072012-DSC_7189

14072012-DSC_7190

14072012-DSC_7196

14072012-DSC_7198Notre groupe, très cosmospolite: Irlandais, Suisse, Hollandais, Gallois, Sud Africain, Américain, Argentins, et un Israélien !

14072012-DSC_7204

14072012-DSC_7205Le ciel était magnifique

14072012-DSC_7211

14072012-DSC_7212

14072012-DSC_7213

14072012-DSC_7215

Posté par basile772 à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pérou - Jour 12 : Trek du Salkantay

Samedi 14 Juillet 2012

Pas beaucoup de texte mais beaucoup de photos, Enjoy !

 

Encore un réveil matinal à 5h du matin. Nous partons tout de même avec la lumière du jour. Cette journée est censée être la plus difficile avec le passage du col du Salkantay à 4600m d’altitude. Nous partons donc tout doucement pour 3h de montée jusqu’à ce fameux col.

14072012-DSC_7217

14072012-DSC_7221

14072012-DSC_7225

14072012-DSC_7229

14072012-DSC_7237Allez, encore 800m de montée

Peu à peu, nous sentons que l’air nous manque, et qu’il ne sert à rien de prendre des grosses bouffées d’air, elles ne peuvent pas remplir entièrement nos poumons. Il faut juste respirer normalement, et marcher très lentement pour ne pas trop s’essouffler. Le soleil se lève doucement sur les montagnes blanches, laissant une jolie lumière.

14072012-DSC_7238

14072012-DSC_7241

14072012-DSC_7243

14072012-DSC_7255

14072012-DSC_7262

img33

14072012-DSC_7281Allez, dernière montée

14072012-DSC_7287

14072012-DSC_7290

img35

14072012-DSC_7291

14072012-DSC_7292

img34

Nous arrivons enfin au col, très contents d’y être, surtout que nous nous attendions finalement à quelque chose de plus difficile. Là haut, le paysage est magnifique : nous sommes entourés par les montagnes enneigées, et par de nombreux cairns (petites piles de pierres). Ces cairns ont une signification différente de la notre, ils servent d’offrandes au dieu de la montagne, Apu. Nous restons un bon moment là haut, à prendre des photos. Il nous reste encore 2h de marche jusqu’à l’endroit du déjeuner. Heureusement maintenant nous n’avons plus que de la descente !

14072012-DSC_7311

14072012-DSC_7321

14072012-DSC_7326

14072012-DSC_7337

14072012-DSC_7293

14072012-DSC_7313

14072012-DSC_7318

14072012-DSC_7338

14072012-DSC_7348Il y a eu une avalanche sur le glacier, il a chaque année de nombreux mort sur les glaciers à cause de l'absence de secours

img36

img37

img38

Au départ, le chemin est fait de nombreux cailloux et de sable, mais au fur et à mesure, nous arrivons dans une espèce de grande pleine descendante, qui nous rappelle les Pyrénées. Mais réflexion faite, ces montagnes et ces plaines sont bien plus impressionnantes et imposantes que les Pyrénées que nous connaissons.

14072012-DSC_7353

img39

img40

14072012-DSC_7368

14072012-DSC_7370

img41

14072012-DSC_7371

14072012-DSC_7382

14072012-DSC_7385

14072012-DSC_7386

14072012-DSC_7387

14072012-DSC_7390

14072012-DSC_7392

img42

Un bon plat de spaghettis et une petite sieste puis nous sommes repartis pour 3h de « descente » jusqu’au campement. Peu de temps après être repartis, nous laissons derrière nous la montagne pour entrer dans ce que la guide appelle « the cloud jungle », la jungle nuageuse. Pourquoi ? Nous avons oublié de lui demander. Cette jungle offre un tout autre spectacle : beaucoup de végétation, assez dense, avec des arbres et des fleurs que nous n’avons pas l’habitude de voir en France. Nous nous faisons la remarque que les paysages sont bien différents du Canon del Colca qui était bien plus aride, avec plein de cactus.

14072012-DSC_7400

14072012-DSC_7405Attention, Indiana Jones est de retour !

14072012-DSC_7409

14072012-DSC_7410

14072012-DSC_7411

La fatigue musculaire se fait sentir, et nous avons hâte de terminer cette longue journée. A l’air de camping, nos tentes sont déjà montées. Il y a une douche, mais très rustique : froide (évidemment!) avec des araignées et une chenille (mais ça, Basile ne me l’a dit qu’après !!)

 

15072012-DSC_7413

15072012-DSC_7414Pose longue

15072012-DSC_7415Pose très, très longue...

Posté par basile772 à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2012

Pérou - Jour 13 : Trek du Salkantay

Dimanche 15 Juillet 2012

Nous sommes réveillés par le chant du coq, mais aussi par le cuisinier qui, comme hier matin, nous apporte un maté de coca pour nous réveiller : « Quieren mate de coca ? ». Pour le petit dej ce matin, on nous sert une omelette de légumes, en plus du pain/beurre/confiture, c’est plutôt original ! Nous partons vers 7h, à travers la jungle. Nous avons eu l’explication de ce qu’est la « cloud jungle » : elle est appelée comme ça en comparaison avec la « rain jungle » (l’Amazonie), où il pleut plus, alors que la « cloud jungle » est seulement humide… On appelle aussi la « cloud jungle » : « up jungle » et la « rain jungle » : « low jungle », car l’Amazonie est beaucoup plus basse en altitude, pratiquement au niveau de la mer, alors que la « cloud jungle » va jusqu’à 2500m d’altitude. Vous me suivez ? ;)

15072012-DSC_7418

15072012-DSC_7420

15072012-DSC_7422Notre camp au levé du soleil

15072012-DSC_7430Il faisait encore froid ce matin

15072012-DSC_7433

Nous traversons un petit village, et Javier notre guide, nous raconte que la saison des pluies fait des ravages ici, elle crée des glissements de terrains, et a fait 1000 morts en 1999 en détruisant un village entier. Ces catastrophes réapparaissent tous les 15-20 ans. Nous continuons dans la jungle, sur un chemin qui ne fait que monter et descendre, cela me fait penser aux bords du Gesvres, près de chez mes parents.

15072012-DSC_7437La temperature est montée beaucoup plus vite que les autres jours

15072012-DSC_7438

15072012-DSC_7444

15072012-DSC_7447

15072012-DSC_7449

img43

La fatigue des 2 jours précédents nous donne l’impression d’une randonnée bien longue. « Que 5h de marche aujourd’hui », nous dit Javier. Ouf, mais 5h sur la matinée ! Le petit sentier est parfois interrompu par des cabanes d’habitants qui vendent des boissons et des barres de céréales sucrées. A ces endroits, nous retrouvons à chaque fois des poules, des coqs, des chiens tous maigres qui nous demandent à manger (le Pérou est le pays des chiens maigres !), nous avons même vu un dindon bien moche avec son cou tout mou ! Javier nous fait gouter un fruit de la passion. C’est un fruit à la peau dure, comme une coque, qu’il faut casser. A l’intérieur, il y a plein de petits grains, le tout ressemble à de la cervelle, mais c’est très bon ! Notre chemin rejoint une piste que les voitures peuvent emprunter ; un mini car à touristes nous y attend pour nous emmener à l’endroit du déjeuner. C’est le dernier déjeuner que nous prenons avec le groupe, et préparé par nos 2 cuisiniers qui vont nous quitter aujourd’hui. Il est énorme : du guacamole, une salade de quinoa, une autre de légumes crus, une omelette, de la viande pour végétariens… Nous n’arrivons pas à tout finir.

15072012-DSC_7456

15072012-DSC_7458

15072012-DSC_7463

15072012-DSC_7466

img44

 

15072012-DSC_7472C'est vraiment très moche un dindon !

15072012-DSC_7473Un fruit de la passion fraichement cueillie

15072012-DSC_7475

15072012-DSC_7477Une pasteque

15072012-DSC_7488

Après manger, le fils du producteur de café, Cristian,  est venu nous chercher. Nous prenons le bus tous ensemble (sur une piste défoncée, le bus a du mal à monter la cote, c’est folklo !). Le bus nous laisse sur le bord de la route avec Cristian, qui nous conduit à sa maison. Nous rencontrons sa maman, qui nous offre du café avec quelques trucs à grignoter : de l’avocat, une sorte de pomme de terre et du fromage. Même si nous ne sommes pas des buveurs de café, nous le trouvons très bon. Nous attendons Enrique Alvarez, le père, le producteur de café. C’est son anniversaire aujourd’hui, mais il avait du travail, il était porteur sur le chemin des Incas pour un groupe de trekkeurs. Cela lui fait un complément de revenus.

 

15072012-DSC_7498

15072012-DSC_7499

15072012-DSC_7502

Il nous montre une partie de sa parcelle de café (qui en tout fait 2,5ha). Nous ramassons ensemble des fruits de café : des petites boules rouges qui ressemblent à des cerises. Nous les passons ensuite dans une machine artisanale qui permet de séparer la coquille rouge de la graine de l’intérieur. Ces graines sont ensuite séchées au soleil pendant environ 4 jours. Enrique les envoie telles quelles à la coopérative de café, COCLA, qui va s’occuper du reste du processus de transformation du café et qui va l’exporter. Le café d’Enrique est vendu à la marque de café équitable britannique « Café Direct ». Il garde une partie de la production pour sa consommation personnelle et pour la famille ou les amis. Du coup, il nous montre le reste du processus. Les grains séchés sont passés dans une moulinette pour séparer de nouveau la coquille sèche de la graine finale, qui est blanche. Ces graines sont ensuite torréfiées, c'est-à-dire passées dans une grosse casserole en fonte sur le feu pendant environ 40 minutes. C’est à ce moment là que les graines prennent cette couleur marron café que nous connaissons. Les graines sont enfin moulues dans une moulinette.

16072012-DSC_7507Après le ramassage des grains rouges, il faut casser la coque pour récupéré les 2 grains

16072012-DSC_7509

16072012-DSC_7511

16072012-DSC_7513

16072012-DSC_7517Un nouveau tri est nécessaire car le tamis ne suffit pas

16072012-DSC_7519Il faut ensuite laisser secher les graines pendant 4 jours

16072012-DSC_7520

Dans l’après midi, la femme d’Enrique nous demande ce que nous voulons manger pour le diner. Elle nous propose du poulet ou du cuy (cochon d’Inde, la spécialité locale). Dans les 2 cas, nous voyons ces animaux se balader tranquillement dans la cuisine et dans la cour. Basile voulait tester le cuy. Elle choisit alors un cochon d’Inde bien gros et gras, lui tort le coup (je n’ai pas pu regarder, trop horrible !) et le met dans l’eau pour lui enlever tous ses poils et le cuisiner pour le soir ! Il est cuit sur une broche, au feu de bois. Le soir, nous avons mangé le cochon d’Inde qui se baladait quelques heures auparavant dans la cuisine… ! Plutôt bon au goût, un peu plus fort que le poulet, mais psychologiquement, pas évident à manger ! Après cet épisode un peu traumatisant, il faut le dire, nous aidons Enrique et sa femme à enlever les coquilles des graines de café séchées.

15072012-DSC_7495Le garde mangé

15072012-DSC_7498la déco de la cuisine..

15072012-DSC_7499

16072012-DSC_7519Il faut enlever la petite coque autour de la graine

16072012-DSC_7538Travail minutieux

16072012-DSC_7534Le café est prêt à être torrifier

16072012-DSC_7523Julie en train de torrifier le café

16072012-DSC_7530

16072012-DSC_7533

16072012-DSC_7547

16072012-DSC_7550

16072012-DSC_7551

16072012-DSC_7551

Posté par basile772 à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2012

Pérou - Jour 14 : Trek du Salkantay

Lundi 16 Aout 2012

Ce matin, après une nuit bien au chaud dans un vrai lit, nous avons un super petit dej préparé par la femme d’Enrique : des œufs sur le plat dans du pain. Il y a aussi la même pomme de terre que la veille et de l’avocat, qui est 2 fois plus gros que ceux que l’on voit en France.

Nous profitons de la matinée pour aller ramasser du café et le préparons pour le mettre à sécher comme hier.

16072012-DSC_7553

16072012-DSC_7557

16072012-DSC_7565

16072012-DSC_7566

16072012-DSC_7567

16072012-DSC_7571

16072012-DSC_7572

16072012-DSC_7577

16072012-DSC_7581

16072012-DSC_7584

16072012-DSC_7588

16072012-DSC_7593

16072012-DSC_7596

Nous aidons la femme d’Enrique à moudre du café, et c’est déjà la fin de notre court séjour chez cette famille de producteurs de café !

16072012-DSC_7600

16072012-DSC_7603

Un chauffeur nous attend en fin de matinée au croisement de la route et de l’entrée du village. Il nous emmène à Hydroelectrica, où nous sommes sensés retrouver notre groupe de trekking. C’est à ce moment-là que commence un peu l’aventure, car nous ne savons pas quand la voiture passe nous chercher, quand nous allons retrouver le groupe, si nous allons faire le chemin depuis Hydroelectrica pour rejoindre Aguas Calientes en train ou à pied, sachant que le trajet en train coute $18 pour seulement 40min et 10km !

Nous attendons 20 minutes la voiture, mais elle finit bien par arriver. Pas de ceinture de sécurité à l’arrière, pas de compteur de vitesse… De toute façon, nous n’allons pas très vite, la piste en terre et pleine de cailloux ne permet pas de prendre de la vitesse. La route est bordée de bananiers, et d’arbres de jungle. Nous arrivons à Hydroelectrica, où nous devons rejoindre notre groupe, mais personne à l’horizon. Notre guide nous avait dit de lui téléphoner avec un téléphone public, or il n’y en a pas… Nous croisons alors 2 touristes avec un guide, qui ont l’air de partir en marchant vers Aguas Calientes. Comme nous ne connaissons pas le chemin pour y aller, et comme nous ne voulons pas payer le train, nous leur demandons si nous pouvons les accompagner. Le guide, très sympa, accepte d’appeler notre guide pour le tenir au courant. Nous partons avec eux, et suivons la ligne de chemin de fer.

16072012-DSC_7606

16072012-DSC_7612

16072012-DSC_7616

16072012-DSC_7617

16072012-DSC_7622

Les 2 touristes sont américains, un père et son fils, qui reviennent d’une semaine dans un orphelinat Bolivien. Ils sont très sympas, et la randonnée passe bien vite. Une drôle de coïncidence, le père travaille pour le concurrent de SAP, Salesforce. Nous discutons avec eux de voyage au Pérou, de politique, de cuisine péruvienne, des aprioris que les français ont des américains. Le père nous dit : « Je sais que vous les français, vous ne nous aimez pas, nous les américains… Mais vous savez, nous sommes très gentils… ! ». Les paysages le long de la ligne de chemin de fer sont agréables, rivière en contrebas, jungle et montagne. Sur le haut de la montagne, nous commençons à apercevoir des ruines appartenant au Machu Picchu !

16072012-DSC_7625

16072012-DSC_7629

16072012-DSC_7631

16072012-DSC_7633

16072012-DSC_7636

3h de marche tranquille et nous arrivons à Aguas Calientes, où nous retrouvons enfin notre guide et le reste du groupe. Le soir, difficile de s’endormir, car il y a les fêtes de la vierge, et on entend beaucoup la musique de fanfare dehors. Avec la mauvaise isolation des murs, on a l’impression que les musiciens jouent à notre porte !

16072012-DSC_7638

Posté par basile772 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pérou - Jour 15 : Trek du Salkantay au MACHU PICCHU

Mardi 17 Juillet

Aujourd’hui, c’est le clou de notre trek et de notre voyage : le Machu Picchu !! Réveil à 4h, départ à 4h30 pour monter à l’entrée de cette cité-temple légendaire… Nous partons tôt pour pouvoir voir le levé du soleil là haut. Il fait nuit, nous avons notre lampe frontale, et nous suons à grosses gouttes, car le temps est très humide et la montée très sportive : nous montons de hautes marches faites avec des grosses pierres. En haut le jour se lève, mais malheureusement, nous ne voyons rien car le Machu Picchu est caché dans les nuages… Ca lui donne un coté mystique, mystérieux. Quelques parties se découvrent peu à peu, et nous comprenons pourquoi les Incas avaient choisi ce lieu si haut pour construire ce grand temple ayant pour but de se rapprocher du ciel, et ainsi de ses divinités…

17072012-DSC_7640

17072012-DSC_7641

17072012-DSC_7643

17072012-DSC_7652

17072012-DSC_7654

Nous avons une visite guidée, mais avec un énorme groupe de 40 personnes, et un guide qui parle anglais, mais avec un fort accent espagnol ! Le site se compose de temples, mais aussi de maisons pour héberger les Incas pour les quelques jours où ils venaient faire leurs offrandes et leurs célébrations religieuses. Il y a aussi des terrasses pour cultiver des céréales, des fruits et des légumes.

17072012-DSC_7656

17072012-DSC_7657

17072012-DSC_7659

17072012-DSC_7664

17072012-DSC_7669

17072012-DSC_7672

17072012-DSC_7676

17072012-DSC_7677

17072012-DSC_7683

17072012-DSC_7684

17072012-DSC_7686

17072012-DSC_7687

17072012-DSC_7700

17072012-DSC_7707

Nous avons les tickets pour monter au Wayna Picchu, la montagne que l’on voit derrière le Machu Picchu, sur la photo de toutes les cartes postales. La montée est encore une fois bien rude, avec des marches en pierre géantes, et un chemin très étroit à flanc de montagne. Nous passons ensuite dans un mini tunnel hyper étroit… et nous arrivons au sommet. Une vue à couper le souffle nous y attend : nous voyons le Machu Picchu entièrement, et les montagnes environnantes, très sauvages.

17072012-DSC_7710

17072012-DSC_7712

17072012-DSC_7714

17072012-DSC_7716

17072012-DSC_7719

17072012-DSC_7722

17072012-DSC_7729

17072012-DSC_7732

17072012-DSC_7733

17072012-DSC_7736

17072012-DSC_7738

17072012-DSC_7740

17072012-DSC_7741

17072012-DSC_7743

17072012-DSC_7748

La descente est aussi dure que la montée, tellement il faut être prudent pour ne pas glisser. Nous avons les jambes cassées !

17072012-DSC_7751

17072012-DSC_7755

17072012-DSC_7758

17072012-DSC_7759

17072012-DSC_7761

17072012-DSC_7764

17072012-DSC_7766

17072012-DSC_7769

17072012-DSC_7776

17072012-DSC_7782

Nous nous baladons de l’autre coté du site, pour avoir la vue des cartes postales. Nous voyons des lamas en liberté, une des premières fois lors de notre voyage. Nous marchons encore un peu pour aller voir le pont Inca, qui n’est pas si impressionnant que ça finalement. Mais le chemin à flanc de montagne pour y accéder est sympa. Après cette visite bien remplie, nous redescendons en bus. Nous rejoignons d’autres personnes de notre groupe dans un bar restaurant pour jouer aux cartes et passer le temps, le train pour retourner à Cusco n’est qu’à 19h. Je goute la bière Cusquena, emblématique de Cusco, et ma foi très bonne ! Encore une coïncidence, nous rencontrons les 2 québécoises avec qui nous avions fait le trek du Colca ! Le voyage est en train est assez agité, rien à voir avec le TGV français (mais on s’en doutait !) 2h de train suivies de 2h de bus pour rentrer tard à Cusco, nous arrivons à notre « maison-hotel » épuisés, mais tellement content de ce trek avec de supers souvenirs et des images plein la tête (et l’appareil photo !)

17072012-DSC_7787

17072012-DSC_7791

17072012-DSC_7801

17072012-DSC_7810

17072012-DSC_7814

17072012-DSC_7816

17072012-DSC_7817

17072012-DSC_7827

17072012-DSC_7833

17072012-DSC_7839

17072012-DSC_7852

17072012-DSC_7855

17072012-DSC_7856

17072012-DSC_7859

17072012-DSC_7860

Bye Bye MACHU PICCHU !

Posté par basile772 à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2012

Pérou - Jour 16 - Retour à Lima

Mercredi 18 Juillet

 

Après un bon petit dej avec le classique jus de fruits fraichement pressés, nous allons faire un tour au grand marché artisanal pour acheter des souvenirs. Nous terminons nos sacs, et regagnons l’aéroport pour rentrer à Lima… Adios Cusco y su valle sagrada !

18072012-DSC_7864

18072012-DSC_7867

18072012-DSC_7869

Dans l’avion, nous avons encore droit à un super encas avec plein de petits gâteaux secs ! Retour à Lima, ville grise et nuageuse, un peu déprimante à cause de son microclimat hivernal… Telle est l’image que nous en avions gardé. Retour au même hôtel, avec sa patronne peu aimable.

18072012-DSC_7872

18072012-DSC_7874

Posté par basile772 à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pérou – Dernier Jour – Départ de Lima

Jeudi19 Juillet

Petit dej à l’hôtel, toujours en compagnie des animaux improbables comme les 2 perroquets, le paon et la tortue !

19072012-DSC_7879

19072012-DSC_7881

Nous décidons d’aller visiter le quartier moderne de Lima : Miraflores. Nous devons nous y rendre en taxi car il est à 10km du centre ancien de Lima. Nous allons d’abord au musée Larco, portant de nom de son créateur, un grand archéologue et collectionneur Péruvien. La visite commence par une vidéo, présentant l’histoire du Pérou à travers ses céramiques présentes dans le musée. Il explique les croyances des civilisations Incas et pré-Incas, comme les 3 mondes :

•          celui d’en haut, où vivent les divinités, symbolisé par un oiseau généralement le condor ou le hibou

•          le monde où nous vivons, symbolisé par un félin généralement le puma

•          et le monde d’en bas où vivent les morts, symbolisé par le serpent.

19072012-DSC_7890Une représentation des 3 mondes : une tête d'oiseau, les pattes du Puma et le serpent est caché quelque part..

19072012-DSC_7891

19072012-DSC_7894

19072012-DSC_7897Tous les stocks de poterie non exposé été accessible

 

Est expliqué également le principe de dualité, important pour ces civilisations : la lune et le soleil, l’homme et la femme, la saison sèche et la saison des pluies… Choses qui s’opposent mais qui sont indissociables l’une de l’autre. L’histoire péruvienne est divisée en différentes périodes, qui sont comparées à celles que nous avons eues en Europe. L’apogée des Incas eut lieu au 16ème siècle, au moment de la Renaissance chez nous. Nous visitons la superbe collection de poteries, les bijoux… Le musée se fini dans une petite salle réservé aux poteries érotiques, les Incas apportait une grande importance à la sexualité des hommes mais aussi des animaux et même des morts car il fallait continuer de s’amuser dans l’autre monde ! La sexualité ne servait pas seulement à se reproduire mais aussi pour le plaisirs…

19072012-DSC_7903

19072012-DSC_7908

19072012-DSC_7909

Le musée nous a ouvert l’appétit, et nous nous rendons donc dans un restaurant conseillé par un couple madrilène qui nous avions rencontré dans le bus Puno-Cusco, couple qui était  venu au Pérou pour sa gastronomie ! Le restaurant est une cevicheria, c'est-à-dire un restaurant où l’on mange du ceviche ! L’endroit est tout mignon, très coloré (il correspond bien à son nom: el punto azul, le point bleu) mais bondé (signe de sa popularité nous supposons)! Nous attendons 20 minutes pour avoir une table, mais qu’importe, on nous sert un pisco sour et une chicha pour patienter. Nous commandons un ceviche (bien sûr !) et du risotto au parmesan, un régal ! Très bonne recommandation !

Nous marchons ensuite vers la cote pour voir la mer. Le soleil a réussi à percer un peu les nuages, et finalement notre matinée et notre déjeuner redorent l’image que nous avions de Lima. Les maisons résidentielles sont colorées, et elles donnent envie d’habiter le quartier. Nous arrivons à la mer, mais nous ne pouvons pas l’atteindre, car de hautes falaises nous en séparent. Un centre commercial a été construit ici, et les boutiques et restaurants ont vue sur la mer. Basile achète son livre de cuisine péruvienne, tradition de chaque voyage. (Pour nous refaire des ceviche aussi bon qu’ici j’espère !) Nous longeons la cote jusqu’à un jardin qui fait penser au parc Guel de Barcelone.

19072012-DSC_7915

19072012-DSC_7917

19072012-DSC_7918

19072012-DSC_7921

19072012-DSC_7922

19072012-DSC_7925

19072012-DSC_7927

19072012-DSC_7928

Nous achetons quelques cartes et rentrons à l’hôtel pour préparer nos affaires : nous quittons le Pérou le lendemain pour rentrer à la maison… Snif !

En résumé, super voyage. Le Pérou nous a régalé les yeux, le cœur et les papilles !

Posté par basile772 à 19:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]